04 mai 2010

Quand souffle le vent du nord, par Daniel Glattauer

9782246765011"Nous ne pouvons pas vivre ce que nous écrivons"

Emmi envoie, par erreur, un mail à Léo. Puis un autre. Puis un autre... Mais bientôt, ce n'est plus par erreur. S'engage alors une correspondance intime, délicate et dont ils ne ressortiront pas indemnes.

Les premières pages sont ici : laissez le charme agir...


Quand souffle le vent du nord a reçu un accueil tellement élogieux sur la blogosphère que je craignais une déception face à de trop grandes attentes... que nenni ! Ce fût assurément une très agréable lecture, une "lecture-détente" de qualité.

Mon plaisir de lecture fut une surprise d'autant plus grande que je ne suis pas friande du genre épistolaire. Il faut croire que l'avènement des e-mails lui a permis de se renouveler ? A moins que cela ne soit le fait du talent de l'auteur.

D'une part, sa plume schizophrénique qui fonctionne à merveille. Les personnages sont campés, et "leurs" écritures s'en ressentent. Emmi et Léo m'ont tour à tour séduit, intrigué, étonné et même un peu agacé (l'une pour sa petite tendance à l'hystérie, l'autre pour sa légère procrastination...) mais jamais bien longtemps.

D'autre part - et contrairement à mes appréhensions - aucun ennui à l'horizon ! L'on est suspendu à cette échange dans lequel il se passe vraiment "quelque chose", et plus encore lorsqu'il ne se passe pas ce qui doit se passer (pardon pour l'ellipse, je ne veux pas vendre l'intrigue).

Une belle parenthèse que ce livre. Du miel pas mielleux. C'est fin, rafraichissant, drôle (l'épisode Mia m'a fait beaucoup rire !). Un roman qui se lit très vite, et un dénouement qui donne extrêmement envie de lire la suite (parce que suite il y a, ai-je appris grâce à la blogo). Et je sais d'ores et déjà que je vais offrir ce livre sans retenue.

Merci infiniment à Keisha d'avoir permis à ce livre de voyager jusque chez moi ! Vous pourrez lire son avis ici, ainsi que ceux d'Amanda, Bladelor, Cathulu, Celsmoon, Clara, Cuné, Cynthia, Fashion, Mango, Stephie, Tuliquoi... (les avis sont nombreux - j'en ai certainement oublié - et d'autres sont probablement à venir !)

Bonne plock à tous !

Quand souffle le vent du nord, par Daniel Glattauer (2006), traduit de l'allemand (Autriche) par Anne-Sophie Anglaret, aux éditions Grasset (2010), 348 p., ISBN 978-2-246-76501-1.


Posté par DodoPickwick à 12:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Quand souffle le vent du nord, par Daniel Glattauer

    Et si tu lis l'allemand, les premières pages du second tome sont disponibles ici : http://www.daniel-glattauer.de/alle-sieben-wellen/leseprobe/

    Vivement la suite !

    Posté par Tulisquoi, 04 mai 2010 à 16:56 | | Répondre
  • Ach!!! On peut lire les premières pages en allemand ! Ouais, ne rêve pas, ma fille, me dis -je...
    En tout cas, je suis ravie de ton billet, et ce roman voyage vite, super!!!

    Posté par keisha, 04 mai 2010 à 18:41 | | Répondre
  • Jamais entendu parler xD Mais ça me dit bien, je suis pas très fan de l'épistolaire, tout comme toi, donc si ça t'a plu...

    Posté par Alice, 04 mai 2010 à 19:35 | | Répondre
  • Alors, alors... petite inspection pour voir si tu as vidé tes cartons, installé tes affaires proprement... pas mal !!!
    Non, en fait je passais pour dire que je reviendrais lire ton avis + tard, car ce livre est dans ma PAL... à moyen terme !

    Posté par Canel, 04 mai 2010 à 20:54 | | Répondre
  • @ Tuliquoi : argf', sans moi ! Mais merci pour le lien, et vivement la traduction du 2nd opus !

    @ Keisha : merci encore d'avoir initié le voyage ! Une chouette lecture, vraiment !

    @ Alice : une pause douceur dans un monde de brutes!

    @ Canel : ça c'est une belle PAL ! Il se lit très vite, tu verras, c'est l'affaire d'un soir ou 2, si tu as ta soirée tranquille !

    Psss: je ne vais peut-etre même pas défaire les cartons ! Unblog remarche depuis ce matin, mais j'attends encore un peu avant de crier victoire !

    Posté par Pickwick, 05 mai 2010 à 00:33 | | Répondre
  • Un livre voyageur devrait arriver chez moi bientôt ... j'ai hâte de découvrir Léo à mon tour !

    Posté par Kikine, 05 mai 2010 à 03:40 | | Répondre
  • Un livre qui voyage bien: j'en garde un excellent souvenir!

    Posté par mango, 05 mai 2010 à 06:30 | | Répondre
  • Ouff... je viens de trouver le chemin vers ici : le lien que tu avais laissé sur mon blog n'était pas bon.
    Je mets ça de suite à jour !

    Posté par Ingannmic, 05 mai 2010 à 10:48 | | Répondre
  • @ Kikine : et Emmi !! Je te souhaite de pouvoir le lire au plus vite !

    @ Mango : oui ! Il se lit vraiment très vite, et avec bonheur ! Je l'ai déjà commandé chez ma libraire pour un cadeau d'ailleurs !

    @ Ingannmic : toutes mes excuses pour le mauvais lien ! D'autant que la manip' est inutile puisque j'ai enfin pu reprendre le controle de mon blog d'origine ! Mais merci de m'avoir cherché à me retrouver, ça me touche beaucoup !

    Posté par Pickwick, 05 mai 2010 à 14:47 | | Répondre
  • Décidément... on ne peut y échapper... j'aurais donc une excuse pour craquer ! ;o)

    Posté par sandy, 05 mai 2010 à 20:56 | | Répondre
  • Je note qu'Emmi et Léo t'ont également agacée ^^
    Cela dit, ça ne m'a pas empêchée de finir le livre et d'être intriguée par la suite !

    Posté par Cynthia, 05 mai 2010 à 23:24 | | Répondre
  • C'est vrai que la forme est originale et attrayante mais je n'ai pas trop apprécié les personnages...

    Posté par maggie, 08 mai 2010 à 07:13 | | Répondre
Nouveau commentaire